Nouvelles du Collège Saint-Jean-Vianney

Nouvelles

Conventum – 10 ans

Le 4 novembre dernier était jour de souvenirs et d’émotions au collège. On célébrait le conventum des élèves ayant terminé leurs études secondaires il y a dix ans. Organisée par Isabelle Martel, qui a longtemps marqué de son dynamisme le collège et les équipes sportives, la soirée ne pouvait manquer d’être une réussite! Ce fut effectivement le cas. Bien sûr, la visite du collège s’imposait. À l’époque de ces élèves, il n’y avait ni gymnase ni aréna à l’arrière du collège. Les galeries découvertes étaient toujours là, alors qu’elles ont maintenant cédé la place à des corridors et à de nouvelles classes. Les visiteurs étaient répartis en petits groupes, ce qui provoquait, lors des rencontres au hasard de la tournée des lieux, de longs arrêts pour salutations et embrassades. Après cette visite émouvante, un cocktail était servi dans le hall du collège, agrémenté de la chanson de Patrick Bruel : Si on se donnait rendez-vous dans dix ans… Le repas a ensuite été servi, au cours duquel, bien sûr, des chansons des années 90 pouvaient être entendues… dans les rares instants où les conversations diminuaient! La soirée se voulait très détendue, sans trop d’événements spéciaux, pour donner à chacun et chacune le maximum de temps pour retrouver ses amis d’autrefois et découvrir tous les changements intervenus dans leur vie depuis dix ans. Toutefois, un jeu est venu raviver les souvenirs de plusieurs : il s’agissait de trouver les réponses à une dizaine de Qui suis-je... Pour ceux qui n’ont pas eu le loisir d’y répondre – et pour tous les curieux – voici les énoncés :

  • On me surnommait en cachette Frotte Porte
  • J’ai commencé la bataille de bouffe en cinquième secondaire…
  • Je passais à travers les fenêtres…
  • Un prof de latin qui avait un nom très compliqué…
  • On me surnommait Fougère
  • François Bouchard la surnommait la comète blonde
  • J’ai déjà mis un faux plâtre pour aller à l’école…
  • Au théâtre, il est survenu un événement inattendu…
  • Je fus le président du conseil étudiant… qui étaient mes acolytes?...
  • J’ai lancé mon étui à crayons sur Robert Généreux…
  • Je suis responsable du copiage général en troisième secondaire…
  • Nous avons retardé tous les autobus pour le retour de Québec…
  • Nous avons été nommés « couple de l’année » au bal…
  • Je donnais des tonnes de problèmes…
  • Je mettais mes élèves dans des boîtes de nouilles…

    Les commentaires des participants à cette belle fête sont tous les mêmes : une soirée extraordinaire… mais beaucoup trop courte! Si au début, gêne et nervosité étaient au rendez-vous, elles se sont vite éclipsées pour laisser place à la joie des retrouvailles. Tant de choses à se raconter et de gens à retrouver que les heures ont manqué. Tous les participants semblent déjà souhaiter une prochaine rencontre pour poursuivre les conversations. Une belle tradition… On vous retrouve dans dix ans?

    Marie Douville


  • Partagez cette nouvelle

    RETOUR