Nouvelles du Collège Saint-Jean-Vianney

Nouvelles

Football cadet : défaite de nos Dragons en finale

Le jeudi 10 novembre, au stade de l’Université Concordia, quelques flocons de neige accompagnaient le vent froid durant la période de réchauffement… Le soleil s’est couché avant même le début du match, si bien que la joute s’est complètement déroulée sous les projecteurs, mais leur chaleur n’atteignait pas le terrain et les joueurs des Cactus ont revêtu leurs capes avant même le botté d’envoi. Après deux séquences sans grand intérêt à l’attaque, la défensive maintenant la position terrain avec un jeu agressif et serré, les choses allaient enfin changer. Marc-André Rouillard (no 21) a ouvert le bal avec de belles courses derrière Simon Benoit (no 50) et Marc-Antoine Bourget (no 53). Mathieu Boulard (no 34) a secondé l’effort en évitant plusieurs plaqués. Le quart Frédéric Cloutier (no 11) a aussi complété une passe à Andrew Philippeaux (no 84), mais ce fut M.-A. Rouillard qui marqua un touché sur une spectaculaire course de 33 verges durant laquelle il effectua plusieurs rapides changements de direction. Il manqua cependant le converti, gardant la marque à 6-0. Les Cactus ont répliqué sur le jeu suivant en profitant d’une erreur malchanceuse de notre demi de coin Jean-Philippe Ouin (no 30) qui a trébuché. Le receveur de Notre-Dame a alors capté une excellente passe d’Olivier Laurendeau pour un jeu qui totalisa un peu plus de 65 verges. Alexandre Piché (no 12) atteignit ensuite la zone des buts sans même être touché. Avec le converti, le pointage était déjà de 8-6 en faveur des Cactus. Malgré tout, les Dragons n'avaient pas dit leur dernier mot et bien que la poussée suivante porta peu de fruits, Marc-André Rouillard effectua un puissant botté de dégagement de 45 verges, secondé d’un plaqué de Frédérick Wolfe (no 77) n’accordant aucun retour, ce qui ramena l’adversaire à la ligne de 20 dans leur territoire. Sur la séquence suivante, Martin Couture réussit un important sac du quart au troisième essai, forçant le botteur à se placer sur la ligne des buts pour le dégagement. Ce fut ensuite au tour des numéros 1 et 2 de Notre-Dame de s’illustrer, le premier au sol, le second par les airs, menant graduellement les Cactus à marquer sur une très longue séquence totalisant 80 verges, laquelle s’est terminée par le second touché du numéro 12. Le reste de la joute fut à sens unique ou presque. Après plusieurs erreurs coûteuses dont deux interceptions, l’une d’elles retournée pour un touché, le pointage était de 31 à 6. À noter la belle performance du porteur numéro 1, William Roy, qui utilisait ses bloqueurs de manière remarquable pour battre la poursuite de l’unité défensive des Dragons. Le match s’est tristement terminé par la marque de 31-14. Les officiels de la ligue ont ensuite procédé à la remise des médailles et des bannières. La bannière de l’éthique sportive, remportée par St-Jean-Vianney, apaisa à peine la déception des Dragons qui croyaient vraiment la victoire possible jusqu’à la toute fin. Les cérémonies furent hautes en émotions tandis que les vétérans se rappelaient comment la finale leur avait échappé par un pointage semblable aux mains du Collège Bourget l’année précédente. Félicitations à tous les Dragons cadets qui ont, malgré cette triste fin, connu une très belle saison, et à leurs entraîneurs! Et un immense merci à Giulio Siciliano, l’entraîneur-écrivain, qui a été un très fidèle rapporteur de tous ces matchs! À l’an prochain!

Marie Douville


Partagez cette nouvelle

RETOUR