Nouvelles du Collège Saint-Jean-Vianney

Nouvelles

La visite de Martin Bisaillon

Le 11 mars dernier, nous avons rencontré Martin Bisaillon dans le cadre du cours de journalisme. L’auteur de trois livres a récemment reçu un bon coup de pouce pour augmenter les ventes de son petit dernier, L’infiltrateur. En effet, il a été invité à l’émission du 27 février de Tout le monde en parle avec celui qui lui a permis d’écrire le livre, Éric Nadeau. Le livre raconte l’histoire d’Éric Nadeau, qui a infiltré les Hells Angels avant de devenir secrétaire national du groupe ennemi, les Bandidos.

Suite à sa visite à Tout le monde en parle, Martin Bisaillon a vendu 11 000 exemplaires de L’infiltrateur en une semaine. Comme quoi cette émission fait de la bonne publicité. Donc, M. Bisaillon est venu nous voir pour nous expliquer un peu son cheminement dans le domaine de l’écriture.

Après avoir fait une maîtrise en histoire, il est devenu journaliste pigiste. Ensuite, il s’est fait offrir un poste de recherchiste à Radio-Canada. Cinq ans plus tard, il entreprend une enquête sur Raël et sa secte. Après trois mois de rédaction et un voyage en Europe agrémenté de multiples rencontres avec des raéliens, il publie le résultat de ses investigations, un essaie intitulé Raël : Enquête sur le mouvement raélien.

Alors qu’il se rendait au Salon du Livre du Saguenay pour faire la promotion de son premier livre, il a une discussion sur René Lévesque avec son éditeur Michel Brûlé (Éditions Les Intouchables), et ce dernier lui demande d’écrire un autre livre sur ce qu’il pense de René Lévesque. Martin Bisaillon écrit donc Le perdant qui devient best-seller assez rapidement et qui sème la controverse.

Au mois de septembre, alors qu’il commençait l’écriture d’un autre livre, Éric Nadeau demande une rencontre avec lui. Il écoute parler cet homme et se dit qu’il pourrait en sortir quelque chose d’assez bien. S’en suit une série d’entrevues qui durèrent environ 140 heures au total. Martin Bisaillon réussit à structurer toutes ses notes et à rédiger son troisième livre, celui-ci peignant différemment le monde des motards.

Finalement, Martin nous annonce un livre pour la fin de l’année ou pour début 2006, et il nous promet que ce dernier sera tout aussi controversé, car il adore semer la pagaille! Bref, une rencontre intéressante avec une personne tout aussi intéressante. Pour terminer, j’aimerais vous signaler que L’infiltrateur est en vente dans tous les bons magasins. Vous pouvez également vous procurer ses deux autres publications, Raël : Enquête sur le mouvement raélien et Le perdant.

Donc, merci Martin et au plaisir de te revoir, ou tout simplement de te relire!

Simon Girard

Partagez cette nouvelle

RETOUR