Nouvelles du Collège Saint-Jean-Vianney

Nouvelles

SAPIC : une année pleine de promesses

Sous l’impulsion du très dynamique Sébastien Doane, les projets et activités sont toujours aussi nombreux au SAPIC, le service d’animation pastorale et d’implication communautaire du Collège. Il ne semble pas y avoir de limite à ce qui peut être fait pour conscientiser les jeunes au rôle important qu’ils ont à jouer dans notre monde.

D’abord, bien sûr, les sorties pastorales par foyer sont toujours au programme :

première secondaire : découverte du collège et initiation biblique par les fresques peintes sur les murs du SAPIC;

deuxième secondaire : exploration de trois églises – catholique, protestante, orthodoxe – et d’une synagogue;

troisième secondaire : visite chez nos intrigantes voisines, les Recluses, et réflexions diverses à partir du thème «Tu aimeras Dieu et ton prochain comme toi-même»;

quatrième secondaire : apprivoisement du monde des handicapés intellectuels par le biais d’activités à l’Arche de Jean Vanier et dans divers foyers;

cinquième secondaire : approche troublante du monde de la rue et de l’itinérance à travers une implication à l’Accueil Bonneau et dans d’autres lieux d’accueil.

Des journées bien remplies et riches d’enseignement qui ont fait la particularité de la pastorale de St-Jean-Vianney depuis de nombreuses années.

Au quotidien, des comités mis sur pied l’an dernier, dont Amnistie internationale, poursuivront leurs efforts cette année. D’autres, à l’état d’embryon, deviendront sans doute actifs au cours des prochains mois, tels que le Comité environnemental, en collaboration avec Bernard Lachance, conseiller en orientation.

Un groupe de cinquième secondaire souhaite organiser des midis «tam tam - philosophie» : en souvenir des lointaines années 60 qu’ils n’ont pas connues mais qui les séduisent malgré tout, des jeunes projettent de recréer cette atmosphère particulière et de discuter de questions philosophiques et existentielles. D’autres élèves, intrigués par la Bible, se réuniront en compagnie de Sébastien pour partager à partir de textes choisis.

Les «24 heures de silence» seront également de retour. Un groupe s’y était risqué l’an dernier et avait apprécié l’expérience. Cette année, plusieurs jeunes ont manifesté leur intention de «s’essayer» à ce silence prolongé, propice à la réflexion. Quatre groupes seront donc organisés et se rendront soit chez les Moniales de Berthierville, soit chez nos voisines, les Recluses, pour se confronter… à eux-mêmes.

Les projets pour Noël sont toujours présents et demanderont une grande implication de la part de tous ceux qui ont à cœur le partage. Le souper de l’amitié et le dépouillement d’arbre de Noël pour les enfants d’Hochelaga-Maisonneuve auront cette fois encore la priorité. Le spectacle de Noël, enrichi de la chorale Gospel qui a pris naissance l’an dernier, permettra à nouveau de célébrer de façon particulière la fête de Noël.

Du pain sur la planche pour le SAPIC… mais n’est-ce pas ce que nous demandons : « Donne-nous, aujourd’hui, notre pain quotidien»

Marie Douville


Partagez cette nouvelle

RETOUR