Nouvelles du Collège Saint-Jean-Vianney

Nouvelles

Activité pastorale d’exploration en première secondaire

À la découverte des origines du Collège St-Jean-Vianney

Selon une tradition bien établie, chaque classe participe, au cours de l’année, à une activité pastorale particulière. Ces jours-ci, c’est au tour des élèves de première secondaire de vivre cet événement. L’activité pastorale, pour les plus jeunes, ne les conduit pas à faire une visite à l’extérieur du Collège, comme c’est le cas pour les autres classes. Ils sont plutôt invités à effectuer un retour dans le passé, à la découverte des origines du Collège, afin de mieux connaître ce lieu où ils passeront les prochaines années de leur vie. L’animateur du SAPIC, Sébastien Doane, les ramène donc à la fondation du Collège. À l’aide d’un diaporama, il présente plusieurs photos des débuts de l’édifice, à l'extérieur et à l'intérieur, puis il compare ces lieux avec ce qu’ils sont devenus aujourd’hui. Il puise dans la banque de souvenirs racontés au fil des ans par le père Jean-Yves Simard, qui malheureusement ne pouvait être présent cette fois-ci, pour donner une image bien réelle de la vie dans nos murs, à l’époque où l’on y formait de futurs prêtres… L’origine du Collège conduit bien sûr à parler de saint Jean-Marie Vianney, le curé d’Ars, qui a donné son nom à l’institution. Un court film est présenté afin de connaître les principales étapes de sa vie… Le visionnement est suivi d’une compétition très animée : filles contre garçons, chaque équipe doit répondre aux questions posées par Sébastien à propos de saint Jean-Marie Vianney. Rien de mieux pour aiguiser le désir de bien répondre! Cette première compétition est d’ailleurs suivie par une deuxième! Cette fois, on poursuit le retour dans le passé afin de se retrouver à l’époque des premiers récits bibliques. Les murs du local de pastorale sont ornés de dessins, effectués par des élèves, qui rappellent les principaux récits bibliques : Adam et Ève, l’arche de Noé, Jonas dans sa baleine, la tour de Babel, David et Goliath, etc., et une autre série qui illustre quelques épisodes de la vie de Jésus. Aidées parfois de beaucoup d’indices, les équipes de garçons et de filles doivent deviner ce que représente chacun des dessins… Enfin, Sébastien termine cette rencontre par un témoignage sur son engagement personnel, afin de permettre aux jeunes de mieux comprendre qu’on ne sait jamais ce qui nous attend… L’important… est de laisser la porte ouverte…

Marie Douville


Partagez cette nouvelle

RETOUR